La blouse en nylon et ses modèles

Blouse blanche en coton

blouse-nylon-1.jpgblouse-nylon-2.jpgblouse-nylon-3.jpgblouse-nylon-4.jpgblouse-nylon-5.jpg

Blouse blanche en coton

Dans le cadre de certains métiers ou de certaines professions, il est très souvent nécessaire de se soumettre à certaines exigences telles que le port du casque, des chaussures de sécurité, des gants et de tenues de travail, de protection, de combinaisons appropriées. De nombreux métiers et professions ne nécessitent pas toutefois de s’équiper d’un tel arsenal, mais en portant leur tenue de travail, de profession, il est possible de les identifier rapidement, comme c’est le cas de la profession de médecin, de chef cuisinier, de pharmacien, de chercheur en laboratoire, de personnel de cantine, etc. En effet, ceux-ci dans l’exercice de leur fonction sont très souvent tenus de porter une blouse blanche en coton. Celle-ci est non seulement caractéristique de la profession, mais elle permet aussi d’afficher et de rassurer sur l’importance de l’hygiène adoptée par la personne qui la porte.

Plusieurs utilisations pour la blouse blanche

Le choix du port de la blouse blanche en coton ne se réduit pas à quelques domaines d’activités. Ainsi, dans un hôpital, tout le personnel est astreint au port de la blouse blanche en coton. De l’infirmière au docteur, tout le monde est emmitouflé dans un uniforme qui se différencie surtout au niveau de la coupe. Pour le personnel soignant de l’hôpital, bien plus qu’une simple blouse, c’est le reflet de la profession que l’on exerce et le respect de l’hygiène aussi bien de sa propre personne et ces personnes qu’ils sont amenés à soigner. Le port de la blouse blanche s’étend dans le domaine de la santé, aux métiers du paramédical (pharmacien), de la recherche (chercheur en laboratoire). Ainsi, dans les centres de recherche, notamment dans les laboratoires, il est habituel de voir des hommes et des femmes en blouse de couleur blanche et généralement faite en coton. Les métiers de bouche aussi ne sont pas en reste.

Qu’il s’agisse du traiteur, du chef cuisinier, du personnel de cantine ou du chef boucher, on pourrait croire que ses professionnels de la cuisine s’activent dans leur laboratoire dédié à la science culinaire. Comme pour les personnels soignants des hôpitaux, le port de la blouse blanche en coton est de mise. Cela permet de rassurer les clients du respect de l’hygiène supposée que reflète la blancheur écarlate de leur tenue. Ainsi, la blouse de couleur blanche est un vêtement adopté par plusieurs corps de métiers qui en plus de leur permettre d’être rapidement reconnus, leur permet aussi d’afficher une image rassurante. En effet, ce sont des métiers qui nécessitent généralement un respect scrupuleux de l’hygiène. Ainsi, des tâches sur une blouse pourraient faire douter quelque peu de l’hygiène ou du professionnalisme du professionnel.

Une blouse : pourquoi le blanc?

Des raisons de porter un vêtement blanc sont nombreuses. Généralement, le blanc de part sa clarté, sa pureté, est réputé pour mettre en évidence toute tâche ou saleté aussi infime soit-elle. Contrairement à un vêtement noir qui permet de camoufler la saleté, le blanc la met plutôt en évidence et tend à repousser, à faire douter de l’hygiène, des compétences, de la qualité… Tout vêtement blanc comme c’est le cas de la blouse blanche de travail est très délicat et demande que l’on soit non seulement attentionné, mais aussi et surtout très rigoureux pour avoir à tout moment un vêtement propre, exempt de taches. Le choix de la blouse blanche en coton dans plusieurs corps de métiers est le reflet de la bonne tenue, de la recherche de la propreté et même dans une certaine mesure de la pureté.

Une personne en blouse blanche reflète à défaut la simplicité, du moins le sérieux et l’ordre ainsi que la propreté. Quel que soit la personne qui s’adressera à vous dans une tenue immaculée blanche, vous lui ferez confiance comme si le fait de porter une blouse blanche en coton évoquait une sorte de pureté de l’âme, du corps, de la cuisine, de l’hôpital, du repas, etc.